05 septembre 2007

L'inverse de misogyne, c'est quoi déjà?

coeur_bris_Jamais, jamais, je ne comprendrai les mecs!
Un jour il faudra que je lise "les femmes viennent de Naïveland Venus et les hommes de grosconland Mars"
Désolée, ça fait un peu Chienne-de-garde! Mais y'en a qui en ont gros sur la patate!!

Comme je vous l'avais dit... je suis une éternelle célibataire... et mes histoires de coeur capotent toujours! toujours! toujours!

ça fait quand même 4 fois en un an que je m'enflamme ( = grand espoir en eux = film en 3D avec enfant...).. et que je me fais larguer!
Alors mes potes me disent : "mais toi aussi, ça t'arrive de larguer!"
"...." 
Après réflexion, non je ne crois pas! ou c'est beaucoup plus rare.
Je mets peut-être des vents... mais larguer, pas vraiment!
J'essaie de ne pas faire croire aux gens qu'on va vivre un truc de malade, si je ne le sens pas!

Alors, après, vous pouvez me dire que eux (les méchants qui me larguent), au moins, me donnent ma chance, ce que je ne fais pas avec les autres (les gentils). C'est vrai, mais j'ai vraiment besoin d'être séduite pour sortir avec quelqu'un (très banal tout ça je sais).
Et puis, les méchants, ils ont la faculté de me faire croire pendant 24-48h qu'ils sont aussi heureux que moi, qu'on se soit rencontrer!

En aparté un petit guide de ce qu'il ne faut pas faire avec moi, au risque de me voir m'amouracher :
- dire "je suis content que tu sois là ce soir" il faut qu'il mesure ces propos celui-là...
- me rencontrer et passer directement tout le week-end avec moi, sans programmer quoique ce soit. ça, c'est très mal!!
- être mono-UCPA-que-tout-le-monde-fantasme-sur-toi-pendant-1-semaine, sortir avec moi le dernier soir... et me demander mon numéro! Non Mais! j'avais rien demander moi!!! faut pas s'étonner si je me fais des films après... genre je pars vivre à Serre-Chevallier...

Vous ne vous rendez pas compte à quel point je peux être malheureuse, même seulement après 2 jours de relation! C'en est clairement PATHOLOGIQUE!!!

Alors je sais, je devrais être sur mes gardes. Je devrais calmer mes ardeurs.
Mais j'y arrive paaaaaaaaaaas! snif snif snif snif...

Alors oui, maintenant, j'arrive à être moins collante, ne pas appeler... mais, franchement, ça change rien! Je me fais toujours autant larguer et je  me prends toujours autant la tête.

Alors je fais quoi moi?
- C'est foutu : je fais une croix sur les hommes
- Je vais voir un psy pour qu'il me tempère. ça peut changer ton caractère un psy?
- Je suis patiente, je continue à manger mes dents... et un jour, je le trouverai?

Tant qu'à atomiser les mecs, autant aller jusqu'au bout!
Alors j'ai pas encore fini!

En plus de me faire croire des choses... ils sont lâches!!
Des exemples :
- l'année dernière, je me suis fait larguer au bout d'un mois... par texto! Non mais vous y croyez à ça!! et évidemment quand tu essaies de rappeler immédiatement, le portable est coupé!  Celui-là, très très fort! vraiment très fort!
- ensuite, on sait que ça nous saoule tous de larguer quelqu'un. C'est jamais quelquechose de facile. Je ne dis pas qu'il faut rencontrer la personne (enfin, ça, ça dépend des cas), mais ça prend 3 minutes de téléphone...
Alors, y'en a marre d'attendre des jours et des jours, y'en a marre que l'autre dégonflé fasse le mort en pensant que vous comprendrez tout seul : moi, il faut me dire les choses. Sinon, j'ai toujours un mini-espoir! Ridicule je sais!

Alors : ARRETER DE VOUS DEGONFLER! SOYEZ DES VRAIS MECS! AVEC DES C******* SI POSSIBLE!!

Enfin, parfois, on se demande quelle langue vous parlez?!?

Pour reprendre, avant de partir en vacances je rencontre ce que j'estime être le mec parfait ( vous trouvez que j'exagère? bon ok). En suivent 36 heures de bonheur, l'entente parfaite. Lui aussi part en vacances de son côté, et me dit "on se revoit dans 3 semaines..."
"ouhlala" trop de bonheur pour l'artichaut...
Après un échange de texto, silence radio de sa part.
Je finis hier par lui laisser un message clair, très calme,  genre "j'ai compris que tu ne voulais pas plus me voir, mais j'aimerai bien l'entendre de ta bouche"
Et bien, ce matin, j'avais un mail : "j'ai passé un mauvais mois d'août... problème de santé... je dois faire le ménage dans mes problèmes perso.. à bientôt... je t'embrasse..."
Ne sachant comment interpréter tout ça, j'appelle un copain pour qu'il m'explique...
Il paraît que c'est mort pour moi. C'est un mec qui n'ose pas dire la vérité... à savoir "c'est mort"!
"Et le à bientôt?"
"laisse tomber, il aurait dû mettre adieu!"

Je ne ferai aucun commentaire.
Peut-être avez-vous un avis?

Posté par artichaut1363 à 15:26 - - Commentaires [27] - Permalien [#]


Commentaires sur L'inverse de misogyne, c'est quoi déjà?

    Désolé

    Ces excuses n'en sont pas.

    Posté par ChristelLE, 20 avril 2008 à 10:31 | | Répondre
  • Désolé

    Ces excuses n'en sont pas.

    Posté par ChristelLE, 20 avril 2008 à 10:33 | | Répondre
  • Un boire, déboires...

    Même 2 ans après l'écriture de ce billet de Blog, le lire me fait rire : d'une part, en tant que lecteur masculin, j'aurais tendance à ruer dans les brancards de ne pas généraliser à partir de cas particuliers. D'autre part, je ne peux décrier car je comprends ce billet. Et il ne faut pas croire que cette situation est à sens unique. Il suffit d'inverser les rôles féminins par du masculin et on obtient une situation qui est tout à fait réelle, pour pas mal de personnes. Même quand certains changent, la conclusion Ô combien pertinente est marquée par la phrase : "mais, franchement, ça change rien!". En bref, une autre solution est d'adopter (et ui, un joli terme adapté) une plante (c'est moins chiant à comprendre qu'un humain) en plastique (bah ui, faut pas non plus se crever le popotin à s'en occuper chaque semaine sous peine qu'elle pourrisse très vite). Au moins, on est sûr que lorsqu'on lui parle chaque jour, elle est là poour nous écouter sans hypocrisie ni mensonges. Malheureusement cela implique d'accepter d'être à la frontière de la folie... ou alors de n'en parler à personne. Hum, espérons que personne ne lise ces lignes alors...

    Posté par PtitGars, 30 décembre 2009 à 10:46 | | Répondre
  • bon cher demoiselle je cherchais le terme inverse de la misogynie quand vous m'avez pourrie ma recherche

    je vous salut bien bas

    tcha

    bises

    clem

    Posté par clem-le-lu, 26 janvier 2013 à 01:31 | | Répondre
  • Je confirme

    Il y a plein de mecs lâches qui n'osent pas dire la vérité. C'est comme ça, ce serait un peu comme de demander aux yaourts de cesser de s'étaler sur l'opercule que de leur demander de ne plus le faire.

    Bon courage !

    Posté par Loulou, 05 septembre 2007 à 15:58 | | Répondre
  • Oh la la, mon Artichaut, j'ai vecu le meme genre, si tu savais comme je te comprends... a te lire j'ai cru que tu parlais de moi.

    Le dernier ex en date, on est sorti ensemble puis il m'a largue au bout d'une semaine, en face, gentiment. JE me suis dit "bon allez, c'est bon, au bout d'une semaine, tu vas t'en remettre". Sauf qu'a chaque fois qu'on s'est revu derriere, on est ressorti ensemble... pas bon, je sais mais que veux tu... ca a dure une bonne annee, et puis un jour j'ai plus eu de nouvelles du jour au lendemain.
    Le pire, c'est que 6 mois apres, quand je lui ai envoye un texto du genre "l'eau est passe sous les ponts, j'espere que tu vas bien." il m'a repondu un truc genre "je t'aime toujours, mais je ne pourrais t'offrir que du s*x pr le moment et ca nous detruirait". Ah bon?? Parce qu'on etait pas detruit deja ?? Le blaireau !
    Et j'ai mis un temps fou a m'en remettre...

    Posté par Londoncam, 05 septembre 2007 à 16:42 | | Répondre
  • @ Loulou : merci pour cette belle image... tu m'as fait sourire!

    @ londoncam : quel C** celui-là! champion du monde! pauvre minette..
    on va pouvoir faire un club, genre "j'aime les tr**-du-c** et ils me le rendent bien"...

    Posté par artichaut1363, 05 septembre 2007 à 17:59 | | Répondre
  • Ils sont pas tous comme ça, mais ça fait quand même très mal ... je ne m'étalerais pas sur le sujet, masi pour moi le pire truc c'est de ne pas être en face l'un de l'autre pour rompre !

    Posté par Myrtille, 05 septembre 2007 à 18:47 | | Répondre
  • C'est vrai on est tous des méchants!

    Posté par M., 05 septembre 2007 à 19:08 | | Répondre
  • Euh ouais, sans être une experte en psychologie masculine, je pense que pour le dernier, c'est mort! Ca fait vraiment mec lâche qui essaye de passer pour un petit poussinou dépressif histoire d'avoir le beau rôle et de se dire qu'au fond, il t'a pas largué. Arggg... Ma meilleure amie enchaine les mecs comme ça, et pourtant elle est jolie, marrante... C'est un grand mystère pour moi! Tu me trucides si je te dis que ça m'est jamais arrivé ce genre d'histoire?? [.....ok, je sors!! ...mais merde, allez, t'as gagné mon concours, je peux bien faire ma star de l'amûûr, non??]

    Posté par CamilledEssayage, 05 septembre 2007 à 19:22 | | Répondre
  • Mon ti artichaut, tu sais que je vis les mêmes trucs de dingues hein... Ca va pas te consoler je sais!
    Mais quand même au bout d'un an d'une relation belle et épanouie, l'homme te quitte parce qu'il t'aime (si t'as bien lu) ben tes dents tu les machent pas, tu les ramassent!!!!

    Que du bonheur j'te l'dis....

    Posté par kaki, 05 septembre 2007 à 20:04 | | Répondre
  • "- dire "je suis content que tu sois là ce soir""

    Je suis peut-être simplet, mais je la dis souvent. Mais principalement parce que je le pense, faut dire...

    "- me rencontrer et passer directement tout le week-end avec moi, sans programmer quoique ce soit."

    Pas nécessairement le premier week-end (même ordre d'idée que "pas le premier soir", en ce qui me concerne)... Mais

    "- être mono-UCPA-que-tout-le-monde-fantasme-sur-toi-"

    Ok, là j'abdique. Mais je joue de la guitare (ça compte ?).

    Plus sérieusement, oui, les mecs sont lâches. Ça doit être génétique. Mais les rares fois où j'ai été à l'initiative de la rupture, ça s'est toujours fait face à face, si possible dans un endroit "neutre" pour tous les deux. Une seule fois chez moi (et n'en déplaise à Kaki, c'était aussi un "c'est parce que je t'aime"; je sais que ça fait "logique largement tirée par les cheveux", mais c'était vrai).

    D'autre part, je crois que c'est aussi "rendre service" à l'autre que de dire clairement pourquoi ça se termine. Moi, ça m'a permis de ne pas recommencer les mêmes erreurs, et j'imagine que la réciproque est vraie...

    Mais je crois que je suis pas un mec normal, non plus

    Posté par Serge, 05 septembre 2007 à 20:24 | | Répondre
  • Mais pourquoi???

    Non, là, excusez mon ignardise, mais Kaki & Serge, pourquoi on largue quelqu'un "parce que je t'aime"?? Je comprends pas du tout du tout, éclairez moi!!

    Posté par CamilledEssayage, 05 septembre 2007 à 20:49 | | Répondre
  • J'ai une de mes copines qui est pareille que toi: elle ne tombe que sur des C***! On continue de chercher une solution, si on la trouve je te tiens au courant!

    Posté par Poussinette, 05 septembre 2007 à 20:57 | | Répondre
  • Camille, j'voudrais bien mais j'peux point...

    Non sans déconner, je crois que l'explication du tyranen question (je parle pour moi) c'est "je t'aime, je te quitte parce que tu mérites mieux que ce que je peux t'apporter"... Je dirais bien à ça que je suis assez grande pour vivre ce que j'ai envie mais il a été têtu, il a rien voulu savoir... Jeméritais tellement mieux que je suis célib' avec une légère dent contre mes congenères...Parce que déjà avoir confiance envers un homme c'est pas la chose la plus facile que je sachesfaire mais s'il faut aussi que je me méfie du mal que peut me faire celui qui m'aime, je crise au secours là!!!

    Camille, suis pas certaine d'avoir été très claire sur ce coup là... Désolée

    Artichaut, promis j'arrête de me croire chez moi dans tes comms -p

    Posté par Kaki, 05 septembre 2007 à 21:16 | | Répondre
  • Camille : en deux temps, en fait. Sur le moment, parce que je pensais sincèrement que ça ne mènerait à rien, trop de points de divergence, etc.

    Avec le recul, je pense que ça n'était que de la lâcheté de ma part, probablement la peur de l'engagement, peut-être même que je ne me sentais pas réellement aussi amoureux que je pouvais le penser. Ou peut-être que je sentais déjà que ça n'était pas la bonne personne (sur ce coup-là, j'ai pas nécessairement eu tort).

    En revanche, je crois aussi que dans ces cas-là, d'autres peuvent agir de la sorte sous couvert d'idéalisation pseudo-romantique d'une scène de rupture (kaki, je n'en démordrais pas :p). Mais j'ai peut-être vu trop de films avec Meg Ryan dedans

    Posté par Serge, 05 septembre 2007 à 21:37 | | Répondre
  • Si, si, c'est assez clair!! Ce sont nos amis les H qui le sont moins... Je suis d'accord avec toi : merde, si t'as envie de vivre une histoire d'amour avec un crétin qui t'aime, c'est à toi de décider si tu vaux mieux ou pas, rhalala...!! (euh, oui, artichaut, promis on arrête nos apartés dans tes comms!)

    Posté par CamilledEssayage, 05 septembre 2007 à 21:38 | | Répondre
  • Quand j'ai commencé ce blog, je m'étais promis de ne jamais être chialante, dépressive.... j'avais envie qu'on ait envie de me lire... et je pensais que cet état d'esprit, ça saoulait les gens...
    Mais que vois-je en rentrant ce soir, après un post si négatif (je suis désolée pour les garçons que j'ai offensé!)... il pleut des coms!!
    Merci à tous! et surtout ne vous excusez pas de vous lacher... ça me fait plaisir!

    @ Myrtille : t'as raison si il y avait de l'amour étouétou... mais après une semaine, je crois que je préfère me faire larguer au tel et pas être coincée dans un café... et je sais que j'ai exagéré : heureusement tous les hommes ne sont pas comme ça!

    @ M : bienvenue tout d'abord! ensuite "mea culpa"...

    @ camilledessayage : comme je t'envie... mais je te trucide pas parcequ'il faut que tu restes en vie pour m'envoyer mon cadeau!

    @ kaki : franchement je suis totalement incapable de comprendre que quelqu'un puisse te larguer alors qu'il t'aime... ou alors, c'est parcequ'il est atteint d'une maladie incurable et qu'il veut te protéger... mais ça c'est seulement sur M6 à 13h30.

    @ serge : bienvenue à toi aussi...
    en ce qui concerne les explications de rupture, je n'en ai jamais eu je crois... mais franchement, je sais que c'est triste... mais je suis pas sûre de pouvoir changer si on me donnait des raisons!

    @ poussinette : je compte sur toi!

    Posté par artichaut1363, 05 septembre 2007 à 22:29 | | Répondre
  • Artichaut, quand je rentrerai vivre sur Paris (dans les prochains mois j'espere) et que je m'installerai dans le 15eme, je te propose un club d'abonnes aux tr** du c*ls, sasn souci !

    Posté par Londoncam, 06 septembre 2007 à 10:42 | | Répondre
  • wouah... tu rentres peut-être bientôt... mais c'est trop fort ça!! et en plus dans le 15e... je suis trop contente! mais moi qui voulais venir à londres et te faire coucou... il va falloir que je me dépèche!!
    je sens qu'on aura pas trop de problème pour trouver d'autres abonnés à notre club.

    Posté par artichaut1363, 06 septembre 2007 à 10:59 | | Répondre
  • Rien n'est certain pour l'instant, mais des que je sais, je te dis ! Mes parents sont derriere la Porte de Versailles (cote banlieue !) et je serai la un temps avant d'avoir mon chez moi, et je chercherai dans le 15eme...

    Posté par Londoncam, 06 septembre 2007 à 11:24 | | Répondre
  • et bien, on ne sera vraiment pas très loin... moi je suis entre Lourmel et Charles Michel..

    Posté par artichaut1363, 06 septembre 2007 à 12:49 | | Répondre
  • Je te ferai signe des que je serai sur Paris, de passage ou pour de bon alors !

    Posté par Londoncam, 06 septembre 2007 à 13:14 | | Répondre
  • avec plaisir...

    Posté par artichaut1363, 06 septembre 2007 à 13:23 | | Répondre
  • En tant que mec, je vais dire qu'il se passe exactement la même chose chez nous. Rien de plus énervant que la fille qui te fait croire à des trucs qui ne vont jamais arriver, qui lancent des milliers de signes (du genre le texto au beau milieu de la nuit pour dire qu’on lui manque) et qui après, disent qu’elles sont PI (pas intéressées)…Hummm restes zen, restes zen. Tu te dis après que t’as laissé passer plein d’autres occaz et t’es bien deg au final de te faire remballer.
    Pour la traduction, après une fine analyse sémantique, je suis d’accord avec ton ami homme qui t’as fait la traduction « c’est mort », mais je pense qu’il a du faire un copier collé d’un autre mail qu’il avait reçu d’une fille, parce qu’au top 5 des excuses bidons de fille, le « ménage dans les problèmes perso » est premier je pense ! Désolé…

    Posté par Ziguigui, 08 septembre 2007 à 13:03 | | Répondre
  • à propos des rencontres virtuelles!

    Envie de donner mon avis sur les sites de rencontres genre Meetic, alors pourquoi pas ici.. L'intention de ces sites est louable et honnête (même si y a des gros profits); comme partout, y compris dans la vraie vie, on y trouve des mythomanes, des profiteur(se)s, des indécis(e)s, des séducteur(trice)s, des timides, des beaux des belles, des moches, des vulgaires, des gens bien .. etc.. Le gros problème, identique à tous les moyens de rencontres virtuels, c’est qu’une voudrait trouver l’amour par le mauvais sens, avec une situation provoquée artificiellement, presque forcée. Dans la vie « ordinaire » on ne se pose pas d’emblée la question de savoir si c’est la bonne personne, on voit l’autre évoluer, on se laisse gagner par son charme.. et ensuite on ressent de l’amour. N’empêche, je connais des couples « Meetic » qui semblent très bien se porter.
    A mon avis, le meilleur des sites de rencontres serait celui où la planète entière y serait inscrite !

    Posté par Nuanceur, 11 septembre 2007 à 18:53 | | Répondre
  • @ ziguigui : c'est pire que ça... il m'a avoué qu'il avait déjà donné cette excuse à une fille

    @ nuanceur : bienvenue sur mon blog!
    moi, contrairement à toi, même hors meetic, je me demande toujours dès le 1er rencard si c'est la bonne personne. je sais, c'est mal!

    Posté par artichaut1363, 11 septembre 2007 à 23:56 | | Répondre
Nouveau commentaire